Questions à se poser pour devenir secrétaire indépendante

Vous souhaitez lancer une activité de secrétaire indépendant(e) Comme pour de nombreux projets, il convient de se poser quelques questions préalables pour vérifier que vous êtes prêt(e) à vous lancer effectivement. Généralement, le régime de la microentreprise est le plus choisi mais nous avions déjà remarqué ensemble sur d’autres sujets l’intérêt de passer en couveuse, voire de tester aussi une activité complémentaire en portage salarial. Quoiqu’il en soit, la France a considérablement simplifié les démarches pour l’installation. Créer une entreprise, du point de vue administratif, rien de plus simple. C’est plutôt ensuite que cela peut se compliquer… Faisons donc un petit bilan personnel.

Je dois être Motivé(e) pour me lancer comme secrétaire indépendant(e)

N’y allons pas par quatre chemins, lancer une activité n’est pas simple dans la mesure où la concurrence sur le secteur du télésecrétariat est importante. Il faut être motivé mais cela paraît tellement évident de le dire. Sinon pourquoi être secrétaire freelance ?

La motivation, finalement, ce n’est pas toujours simple à accumuler lorsque l’on a plus de supérieur hiérarchique, que l’on doit faire face à des responsabilités, à des clients, des fournisseurs, à l‘Etat ou à l’URSSAF… Trouvez les vraies motivations en vous : au-delà de l’argent à gagner, que souhaitez-vous réellement faire ? Quels sont vos vrais objectifs personnels ?

Nous vous conseillons de décliner en deux parties sur une feuilles les avantages personnels auxquels vous aspirez et les contraintes légitimes à la réalisation de vos projets, juste pour voir 🙂

La confiance en soi se travaille idéalement avec un coach

On peut considérer que changer d’environnement lié au nouveau métier de chef d’entreprise, tant d’un point de vue psychologique que d’un point de vue physique (il est compliqué d’avoir parfois une alimentation saine sur la durée), mérite l’attention de professionnels , de pairs, de coach. Il semble judicieux dans ce sens de faire appel à d’autres professionnels, y compris d’autres secrétaires indépendante(e)s pour vous aider à trouver les ressources en vous.  Pour être convaincant, il faut déjà être convaincu soi-même par exemple. Faites le point avec des tiers sur ces sujets et sollicitez pourquoi pas l’accompagnement en couveuse.

Testez sur vos proches votre confiance en vous avant de prendre rendez-vous avec votre banquier notamment !

Vérifiez votre compétence pour être secrétaire freelance

Nul doute que vous ne pourrez faire long feu sans un minimum de compétences dans votre activité. Cela dit, maîtriser le secrétariat, la gestion d’appels téléphoniques ou encore les besoins administratifs des entreprises ne fait pas de vous quelqu’un d’automatiquement compétent(e) ! Oui, la compétence du chef d’entreprise, c’est aussi d’un point de vue commercial, marketing, de gestion du temps, de management, de réseautage, etc. Bref, les heures s’enchaînent au début, soyez créatif pour rationaliser même ces activités qui vous sortent de l’environnement salarial.

Notre conseil : testez-vous pour évaluer les points où vous avez des lacunes. La formation sera probablement nécessaire mais personne n’est un super héros d’office, on le devient plutôt 😉

Ai-je bien étudié mes besoins financiers pour démarrer ?

Vous avez besoin d’investissement et de trésorerie. Si vous pensez le contraire, vous avez tort. Toute activité génère un BFR. Si vous souhaitez en savoir plus, découvrez notre définition du besoin en fonds de roulement. Préparez votre plan de financement avec des professionnels, ou faites au moins valider votre business plan avant même de prendre contact non pas avec votre banque, mais avec différentes banques. Nous considérons même qu’il est plus intéressant dans la mesure du possible d’avoir une banque pour la partie professionnelle et une autre pour la partie personnelle. Ce point est d’ailleurs souvent crucial dans les négociations, réfléchissez-y.

Etes-vous assuré(e) pour votre activité ?

On parle ici d’assurance Responsabilité Civile professionnelle; Vous souhaitez savoir ce que c’est ? Découvrez ici une définition de la Responsabilité civile . La question de la RC pro peut être résolue pour l’essentiel par votre banque pour professionnels (Qui traite ne réalité la question avec des assurances pour vous proposer une offre). Cela dit, définissez bien et déclarez l’ensemble des risques professionnels à votre assureur. Songez égal ment à la mise ne conformité avec la RGPD puisque vous serez pour l’essentiel sous-traitant.

L’assurance, c’est obligatoire, y compris d’un point de vue commercial pour dénicher certains marchés. Cela rassure par ailleurs bon nombre e clients qui vous confieront des tâches particulières, des données de clients privées, etc.

Enfin pour conclure, nous vous souhaitons la plus grande réussite dans votre projet. pensez à communiquer en utilisant également notre annuaire des secrétaires.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Ajoutez votre réaction