assistante independante

Assistante indépendante : Quel est ce métier ? Explications

Nous avons déjà abordé à plusieurs reprises les difficultés de certaines entreprises, notamment les TPE et petites PME concernant leur organisation. Elles peinent parfois à s’organiser lorsqu’une assistante n’est pas là pour une raison ou une autre (congés ou maladie en particulier). En outre, recruter une secrétaire rapidement n’est en général pas facile en dépit du fait que les services rendus sont un besoin au quotidien. L’absence d’une telle personne dans une équipe peut donc entacher l’efficacité et la productivité de l’ensemble du groupe. Mais quel est ce métier d’assistante indépendante ?

  1. Définition du métier
  2. Formation assistante indépendante
  3. Rémunération, commbien gagne-t-on ?

Définition du métier d’assistante indépendante

Par définition, un assistant ou une assistante administratif(ve) réalise dans une entreprise ou à distance des travaux administratifs, du classement ainsi que des actions commerciales pour le compte d’un client qui le/la rémunère comme prestataire de service. Pour être indépendant(e), l’assistant(e) (métier très féminisé mais où certains hommes tirent leur épingle du jeu) doit avoir une grande expérience « in house » et une formation adéquate.

Son intervention dans l’entreprise ou la société peut se faire en raison de l’absence (comme évoqué plus haut) de l’assistant(e) attiré(e), parce que l’entreprise a une montée en charge d dossiers à traiter, parce que l’assistant(e) in house n’a pas la possibilité de gérer plus de dossiers et que ce n’est pas intéressant d’embaucher une personne supplémentaire. C’est en quelque sorte un synonyme du métier de secrétaire indépendante (Mais son intervention peut être plus large et moins spécifique aux tâches administratives).

Quelle formation pour une assistante indépendante ?

Pour partir dans la création d’une activité indépendante comme assistante ou secrétaire indépendante, nous vous conseillons quoiqu’il en soit de vous faire accompagné(e) par des professionnels. En général, les personnes qui se lancent ont au moins une expérience significative et des diplômes en poche à la manière d’une secrétaire de direction. Voici quelques formations qui mènent à ce métier comme d’autres permettent d’envisager de se former comme secrétaire médicale :

Un Bac PRO Gestion-Administration ou un BAC STMG (Sciences et technologies du management et de la gestion) paraissent une base. Souvent, ces Bacs sont accompagnés de formations BAc+2 à BAC+3. Les BTS pour devenir en premier lieu secrétaire de direction sont tout à fait envisageables : Le BTS AG (Assistant de gestion PME/PMI) ou Assistant Manager (AM) qu’il est possible de faire dans de nombreux lycées techniques peut tout à fait convenir.

L’université, notamment les IUT peuvent s’envisager également. Le DUT GEA (Gestion des entreprises et Administrations) qui peut avoir une option comptabilité est une voie royale mais il existe aussi le DUT CJ (pour les carrières juridiques ; ce qui peut être un point fort sur le CV) ou encore le DUT GACO (Gestion administrative et commerciale, des sujets idoines pour l’assistante indépendante). Mais évidemment, de nombreux professionnels se lancent parce qu’ils ont avant out une expérience significative.

Au besoin, et si vous souhaitez le faire vous-même, rendez-vous auprès des consulaires, professionnels de la création d’entreprise, portage salarial ou couveuses d’entreprise !

Combien gagne un(e) assistant(e) indépendant(e) ?

Les gains, revenus et chiffres d’affaires sont variables. Il faut considérer toutefois que de nombreux professionnels peinent à améliorer la rentabilité de leur établissement parce que plusieurs facteurs entrent en jeu :

  • La concurrence est présente,
  • Les entreprises, si elles ne recrutent pas, essaient également de réduire les charges et la consommation intermédiaire,
  • La communication réalisée est insuffisante.

Pour palier à cela, il est important de préciser des champs de compétence spécifiques, de travailler sur la communication de savoirs-faire plus spécifiques. Être une aide dans la communication de l’entreprise cliente ou proposer une assistance à caractère juridique (attention toutefois à l’exercice d’activités illégales) peut permettre de se différencier et même d’augmenter ses tarifs en vue d’avoir des gains de rentabilité. Rares sont les entrepreneurs assistants indépendants qui se lancent aujourd’hui et gagnent pou débuter plus du SMIC.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]